OBAlgier

Tous les jours, un peu plus de ma vie est en ligne. Mes photos sont là, mes vidéos sont là, mes contacts sont là, mes articles son là, tous mes e-mails – la liste est longue.

MONDIAL 2010 / ALGERIE – EGYPTE : 1-0 VIVA L’ALGÉRIE !

Vingt-quatre ans après sa dernière participation, en 1986 au Mexique, l’Algérie participera en juin prochain à une nouvelle phase finale de Coupe du Monde. Le héros se nomme Antar Yahia, auteur du seul but de ce match d’appui.

MONDIAL 2010 / ALGERIE – EGYPTE : 1-0 Viva l'Algérie !

Dans les coulisses du stade El Merreikh
– Privée de son excellent gardien, le titulaire indiscutable Gaouaoui, l’Algérie alignait dans la cage Faouzi Chaouchi, qui honorait là sa première sélection en équipe nationale. Autre suspendu côté algérien : le milieu de terrain Lemmouchia, remplacé dans l’entrejeu par Hassan Yebda, le joueur de Portsmouth.

– Les Egyptiens, vainqueurs 2-0 samedi dernier au Caire, enregistraient eux le retour en défense centrale de l’un de leur meilleur joueur, Wael Gomaa. Le solide stoppeur d’Al Aly avait manqué le rendez-vous du Caire sur suspension.

– Le stade d’Omdurman, ville jumelle de Khartoum, peut accueillir 41 000 spectateurs. Mais en raison des hauts risques d’incidents planant sur la rencontre, la contenance avait été baissée à 35 000 spectateurs uniquement. Les organisateurs et les services de sécurité avaient pris bien évidemment le soin de séparer les supporters des deux camps.

Les faits du match
16eme minute
Un coup-franc de Ziani dans la surface crée un moment de panique au sein de la défense algérienne. Le ballon ressort sur le côté droit de la surface sur Yahia qui allume le gardien égyptien, mais Gomaa, sur la trajectoire, contre le ballon in extremis.

29eme minute
Coup-franc pour l’Algérie côté droit, tout près du poteau de corner. Belhadj le frappe directement. El Hadary claque le ballon en corner.

31eme minute
Réplique immédiate de l’Egypte avec sur l’action suivante, un centre parfait de Moawad venu de la gauche pour Aboutrika, complètement seul, qui reprend le ballon d’une belle demi-volée mais manque le cadre.

34eme minute
Nouvelle grosse occasion en faveur de l’Egypte. Après un beau travail, Aboutrika lance dans la surface Al Muhamadi, qui profite du tacle manqué de Belhadj pour tenter sa chance dans un angle fermé. Chaouchi se couche bien et dévie le ballon hors de son but.

39eme minute (1-0)
Long ballon de Ziani dans la surface en direction de Yahia, laissé libre par El Sakka sur le côté droit. L’ancien joueur de Bastia ne laisse aucune chance à El Hadary d’une magnifique reprise de volée après le rebond qui termine dans les filets après avoir touché la transversale.

60eme minute
Superbe débordement de Yebda qui dépose son centre sur la tête de Ghezzal. Il faut un superbe réflexe d’El Hadary pour priver l’Algérie du but du KO.

61eme minute
Magnifique numéro dans la surface de Zidan qui glisse le ballon pour Emad. Ce dernier se met sur son bon pied et adresse une frappe terrible sur laquelle Chaouchi réalise une magnifique parade.

73eme minute
Nouvel exploit de Chaouchi, qui sort bien devant Aboutrika et remporte son duel. Le ballon revient sur Abd Rabo et c’est cette fois Zaoui, tout juste entré en jeu, qui dégage le danger.

Jeu, joueurs et arbitre
Le jeu
Après l’agression de leur bus à leur arrivée au Caire jeudi dernier, les Algériens l’avaient dit : ils étaient prêts à mourir sur le terrain pour leur peuple. Même le but encaissé à la toute dernière minute au Caire samedi dernier n’a donc rien changé à cette volonté des Fennecs de matérialiser leur superbe campagne éliminatoire en obtenant, 24 ans après, leur billet pour la Coupe du Monde. Pour le match d’appui qui avait tant fait parler à travers le monde entier, l’Algérie n’a pas menti et a su relever la tête après la défaite si difficile à digérer cinq jours plus tôt. Les hommes de Rabah Saadane ont certes très souvent souffert face à cette équipe d’Egypte beaucoup plus expérimentée et chevronnée, mais, au final, grâce à cette superbe reprise sous la barre de Yahia peu avant la pause, c’est bien cette équipe d’Algérie que l’on retrouvera en Afrique du Sud en juin prochain. Seul pays du Maghreb qualifié, les Algériens participeront en plus à la première Coupe du Monde sur le sol africain. Historique à plus d’un titre donc.

Les Algériens
Titularisé pour la première fois avec les Fennecs, CHAOUCHI était la grosse inconnue de ce match d’appui. A l’arrivée, le jeune gardien, auteur de plusieurs exploits sur sa ligne, a été héroïque. Auteur du but vainqueur, Antar YAHIA, derrière, a lui aussi été l’un des meilleurs Algériens de cette partie. Solide derrière, il a marqué un but somptueux juste avant la pause. Le but de la qualification. A ses côtés en charnière centrale, HALLICHE, malgré ses points de suture, a lui aussi été très bon. Sur le côté gauche, BELHADJ, constamment sur les nerfs, a alterné le bon et le moins bon. Mais son énergie à revendre a évidemment servi l’Algérie. Au milieu, YEBDA, auteur d’un centre en or en deuxième mi-temps pour GHEZZAL n’a rien lâché dans les duels. Beaucoup d’abnégation également dans les impacts de la part deMANSOURI. Même s’il a souvent fait la différence techniquement, MEGHNI a déçu, notamment en première mi-temps où il manque une belle occasion dans une position idéale. ZIANI a lui été décisif avec ce long coup-franc dans la surface pour le but de Yahia.

Les Egyptiens
GOMAA, qui retrouvait sa place de titulaire dans l’axe, a fait beaucoup de bien derrière où EL SAKKA s’est lui troué à plusieurs reprises et a souvent fait preuve de beaucoup de largesse dans son marquage. MOAWAD, très actif sur son côté gauche, a régulièrement transpercé la défense adverse. Il aurait pu toutefois s’appliquer un peu plus sur ses centres. Très attendus par tout le peuple égyptien, ABOUTRIKA et le capitaine AHMED HASSAN n’ont pas brillé. Seul le premier a réussi des choses par moments, mais sans réussir à vraiment prendre le dessus. Il a en plus raté une très belle opportunité en première mi-temps. Entré en jeu pour tenter d’aider ZAKI et EMAD, peu productifs devant en dépit d’une grosse frappe du deuxième repoussée par Chaouchi, ZIDAN a effectivement amené un plus. Mais sans jamais se retrouver en position de marquer. Sur le but algérien, EL HADARY, abandonné par sa défense, ne peut rien sur la frappe terrible de Yahia.

L’arbitre du match : M.Maillet (SEY)
Comme toujours, l’arbitre venu des Seychelles a été excellent, prenant à chaque fois les bonnes décisions et ne gâchant pas la partie par un surplus d’avertissements. Il a juste sorti les cartons jaunes quand il ne pouvait faire autrement.

19 novembre 2009 - Posted by | Sports | , , , , , , , , , , , , ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :