OBAlgier

Tous les jours, un peu plus de ma vie est en ligne. Mes photos sont là, mes vidéos sont là, mes contacts sont là, mes articles son là, tous mes e-mails – la liste est longue.

Reportage de canal+ sur l’équipe nationale d’Algérie « Babel World, A la porte du monde »

Reportage Canal+ sur L’équipe nationale d’Algérie de Football « Bab El World », reportage de 26 minutes réalisé par canal+ avant le Match contre le Rwanda

Le Foot algérien fait son show en France

Signe du renouveau qui semble souffler sur le football algérien, la , et française notamment, s’y intéresse de près. Demain, samedi 17 octobre, deux sujets lui seront consacrés : l’un dans les pages du magazine L’Équipe, l’autre diffusé sur Canal +.

Partie 1

Partie 2

Télécharger la vidéo

File Size: 14.11 MB

http://www.mediafire.com/?j0zgcymnktd

Télécharger Bab El World l’Algérie à la porte du monde TVRip Xvid haute qualité divx

http://hotfile.com/dl/15495564/a536525/BAB_EL_WORLD_lalgerie_a_la_porte_du_monde.avi.html

Publicités

17 octobre 2009 Posted by | International, News / Info, Sports, Vidéo | , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 62 commentaires

RESERVES EN OR: L’Algérie à la 21e place à l’échelle mondiale

Le Conseil mondial de l’or a classé l’Algérie à la 21e place du classement mondial des pays détenteurs des réserves officielles en or, relève-t-on dans le dernier rapport publié hier par cette organisation basée à Londres. Dans le même rapport, il a été mentionné également que les réserves officielles en or de l’Algérie représentent 3,6% de l’ensemble de ses réserves internationales. Avec un volume de stocks en or estimés à 173,6 tonnes à la fin décembre 2008. Selon les chiffres rapportés par le même rapport du Conseil mondial de l’or qui a établi ce classement, l’Algérie a grimpé de deux places passant du 23e au 21e rang sur 107 pays recelant cette richesse, en se basant sur les statistiques financières internationales. Les réserves internationales d’un pays sont, généralement, l’ensemble des disponibilités composant le portefeuille des actifs que sa Banque centrale détient tels la devises, l’or, les droits de tirages spéciaux ou DTS et positions de réserves au FMI. En outre, les stocks officiels en or possèdent deux fonctions: c’est à la fois un instrument d’échange et une réserve de valeur, souligne-t-on. Les réserves officielles en or détenues à travers le monde se sont établies à près de 26.700 tonnes jusqu’à la fin 2008, dont les trois premiers détenteurs sont les Etats-Unis à 8.133 tonnes, l’Allemagne à 3.412 tonnes, et le Fonds monétaire international (FMI) avec 3.217 tonnes, selon le même rapport. A l’échelle du continent africain, l’Algérie occupe le premier rang, par ses différents justement situés dans le Hoggar, le sud-ouest, le nord-ouest et le nord-est, devançant ainsi l’Afrique du sud (124,7 tonnes) classée à la 28e place mondiale. Pour rappel, les estimations d’un opérateur australien invité à exploiter en partenariat avec Sonatrach cette richesse localisée à Tamanrasset, ont révélé que “le gisement pourrait produire entre 200 000 et 300 000 onces d’or par an dans les 3 à 5 années à venir”. De ce fait, la production attendue du gisement est estimée à environ 8 000 onces par mois, ce qui permettra d’atteindre un total de production de 100 000 onces par an.

eepad.dz

10 avril 2009 Posted by | Développement Dz, International | , , | Un commentaire

Destruction du dollar – Explications

 

arton7869-ae4b5De nombreux économistes et non des moindres se demandent à juste titre si les Etats-Unis vont traverser une période de déflation ou d’inflation. Certains parlent même de stagflation, c’est-à-dire l’association d’une forte inflation et d’une croissance nulle. Il existe aussi une dernière possibilité que personne n’ose aborder : l’hyperinflation (inflation qui échappe à tout contrôle). Or, depuis des mois, j’affirme que le dollar va disparaître et il convient ici d’en analyser les causes.

Face à la crise systémique actuelle, Georges Bush et Barack Obama (ainsi que le reste du monde) ont appliqué la même politique. Ils ont décidé d’éteindre l’incendie en inondant l’économie de dollars, ce qui peut être résumé par l’allégorie de Milton Friedman, « larguer du cash depuis des hélicoptères ».

Olivier De Ducla, expert financier, dans son éditorial du 13 décembre 2008, avait résumé la situation : « On a surnommé « helicopter Ben » l’actuel président de la FED. Au risque de voir renaître bientôt la terrible inflation de Weimar. On sait comment ça s’est terminé. »

En effet, le « deleveraging » en cours (le désendettement, ou débouclage, destiné à améliorer le rapport actif / fonds propres dans les bilans des banques) est financé par les fonds publics.

D’ailleurs, 1 000 à 1 500 milliards de dollars de dettes supplémentaires des Etats-Unis et des pays européens vont bientôt arriver sur le marché. Source : Jean-Louis Mourier, responsable de la recherche économique chez Aurel BGC, cité dans le Monde du 12.01.09.

Paul Krugman (prix Nobel d‘économie) dans le New York Times, le 9 janvier 2009, nous confirme les problèmes à venir. Pour lui, le plan d’Obama ne pourra pas combler l’« output gap », c’est-à-dire l’écart entre le potentiel productif de l’économie et son niveau d’activité réel. Il chiffre d’ailleurs la baisse d‘activité à 2100 milliards de dollars. Or, le plan d’Obama avoisine les 800 milliards. Il faudra donc faire un autre plan qui devra combler ce gouffre.

Pourtant, il faut s’interroger sur le chiffre de Paul Krugman (2100 milliards) qui reste, il faut le souligner dans la fourchette basse des évaluations. Je le chiffre quant à moi autour des 3500 milliards de dollars, ce qui veut tout simplement dire un effondrement de l’économie US.

Quoi qu’il en soit, tous les économistes sont unanimes sur l’insuffisance du plan de relance. Ainsi, Martin Wolf souligne que le Congressionnal Budget Office pour 2009 et 2010 a prévu un déficit d’activité de 7% (plus de 10% pour ma part) à comparer avec les 5% du plan de relance.

La crise financière ne fait donc que redémarrer et de gigantesques problèmes sont à venir (LBO, Alt A , CDS pour les spécialistes), certains parlent même de phase II qui, quoi qu’il en soit, sera autrement plus violente qu’en septembre 2008 car l’économie mondiale est à genou.

La faillite de l’industrie automobile en est la preuve et le chômage est en train d’exploser.

Face à cette catastrophe à venir, la Fed envisage d’ailleurs la création d’une structure de rachat des actifs douteux, dont le total pourrait atteindre 1200 milliards. Source : Bloomberg du vendredi 16 janvier.

L’immobilier commercial est lui aussi secoué, ainsi, sur 700 milliards de titres (adossés à l’immobilier commercial), le total des emprunts potentiellement en difficulté est de 57 milliards. Source : Co Star du vendredi 16 janvier 2009.

Face aux montagnes de dettes à venir garanties par l’état, la planche à billet devient l’unique recours. Michel Santi déclare ainsi que le marché obligataire américain s’est « clairement transformé en bulle spéculative ces derniers mois ». Source Le Monde du 12.01.09.

François Leclerc résume ainsi le 13 janvier 2009 (voir le blog de Paul Jorion) : « j’ai découvert l’existence de « Collateralised Debt Obligations » (CDO) au carré, résultat de la titrisation d’actifs qui sont eux-mêmes des obligations émises dans le cadre d’une opération de titrisation. Et même de CDO au cube. Ceux qui prétendent « encadrer la titrisation », justifiant son caractère indispensable par sa nécessité financière, devront être très convaincants ».

Mais, pour moi, le principal problème concerne les retraites et la perte de sécurité sociale (pour des millions de travailleurs). En effet, le bureau du budget du Congrès (CBO) a, dans son rapport de janvier 2009, indiqué que « les fonds publics et privés de retraite aux Etats-Unis ont fondu de quelque 2.000 milliards de dollars ces 18 derniers mois ». En Europe, c’est la même chose, ainsi, les caisses de pension suisses ont perdu environ 18,8 milliards d’euros à cause de la crise financière. Source : AFP.

En France, selon Bernard Devy, membre (FO) du conseil de surveillance du Fonds de réserve des retraites, l’Organisme aurait perdu « environ 25% » de sa valeur depuis le début de l’année.

De plus, les USA ont terminé l’année 2008 avec un taux de chômage qui a grimpé à 7,2% et donc autant de personnes n’ayant plus de sécurité sociale, chiffre qui doublera avec la crise. Se soigner deviendra un luxe, une catastrophe !

Certains se demandaient qui allaient payer les pots cassés de la crise, vous avez la réponse sous vos yeux.

Autre problème à venir et non des moindres qui va obliger l’Etat fédéral à s’endetter encore plus concerne les faillites des collectivités locales et des états aux USA (ce que j’ai annoncé en septembre).

Vendredi 16 janvier, Arnold Schwarzenegger gouverneur de la Californie a déclaré : « la Californie est à quelques semaines de la cessation de paiement ». Source : Calculated Risk.

Les USA, tel le « Titanic » sont en train de sombrer et mettent en place ce qui sera l’acte final de la destruction du dollar. L’agence Bloomberg a fait le bilan du coût de la crise aux USA : 7 400 milliards de dollars, auxquels il faut ajouter 1800 milliards de dépenses supplémentaires ces derniers jours soit plus de 60% du PIB américain dépensé en 3 mois ! Pour rappel, le montant de la dette publique des Etats-Unis a franchi le cap des 10.000 milliards de dollars, selon le « rapport mensuel sur la dette » visible sur le site du Trésor américain de novembre 2008.

Le 16 décembre 2008, Ben Bernanke (le président de la Réserve fédérale) a ainsi annoncé que « la Fed pourrait acquérir des bons du Trésor ».

Cela sera de la pure création monétaire « ex nihilo », du jamais vu, et conduira inéluctablement à l’effondrement du taux des emprunts d’Etat américains et donc du dollar qui devra être remplacé par une nouvelle monnaie (lire « Barack Obama, dernier président des USA).

Le temps était venu d’expliquer de façon précise et technique les raisons de l’effondrement du dollar. Nous oublions trop souvent que les graves crises économiques se résolvent dans la guerre. Gaza est désormais l’acte I de catastrophes à venir. Les élections législatives anticipées du 1O février 2009 en Israël se feront dans un contexte de guerre et de crise économique qui propulsera au pouvoir ceux qui rêvent de détruire l’Iran. Le pire est à venir, nous sommes au bord du gouffre. Il ne reste qu’une seule solution, la création de ce que Paul Jorion nomme « une nouvelle constitution pour l’économie » qui préserve notre planète, nos libertés et surtout l’espèce humaine. Pour rappel, Jacques Cossart, Jean-Marie Harribey et Dominique Plihon ont déclaré dans Le Monde, le 16 septembre 2008 :

« Décidément, le capitalisme est indécrottable. Plus il se rapproche de sa « pureté » théorique analysée par Marx (le surplus de valeur pour l’actionnaire et rien que pour lui), plus il accroît le risque de délitement des sociétés et éloigne la perspective de régulation de la planète. Jamais nous n’avons été aussi proches du franchissement de limites, au-delà desquelles le saut dans l’inconnu pourrait être catastrophique. Contenir la crise financière, non, c’est trop tard. Faire reculer l’emprise de la finance qui en est la source, il est plus que temps. »

Jean Ziegler déclare ainsi : « Les 500 plus puissantes entreprises transcontinentales privées ont contrôlé l’an passé 52 % du produit mondial brut, c’est-à-dire de toutes les richesses produites sur la planète. Nous allons vers une reféodalisation du monde ». (l’Empire de la Honte. Editions Fayard). Pour conclure, je reprends un passage de l’excellent article de François Leclerc :

« Quand le soleil se lèvera finalement sur Austerlitz, le système bancaire aura, lui, été en toute certitude restructuré et sera concentré. De nouveaux mastodontes sont en train d’émerger, aidés par les pouvoirs publics ».

22 janvier 2009 Posted by | International | , , | Un commentaire

La presse mondiale salue l’arrivée d’Obama

627735Al’instar de la presse américaine, les médias de Londres, Paris, Sydney, Pékin ou Tokyo ont salué dès mardi soir l’investiture « historique » de Barack Obama, 44e président des Etats-Unis, en soulignant une volonté de changement dans un monde en crise.
« Le président Obama promet une Amérique renouvelée », écrit le New York Times sur son site internet, en saluant « un moment de portée historique ». Comme toutes les publications américaines, le journal a dévolu une section spéciale sur son site à l’investiture du premier président noir des Etats-Unis.
« Président Obama », ont directement titré le Los Angeles Times et le Chicago Tribune. Ce dernier, journal du fief de Barack Obama mentionnait « Une nouvelle ère de responsabilité », une des idées force dans le discours d’un peu plus de 18 minutes que le nouvel hôte de la Maison Blanche a livré sur les marches du Capitole face à quelque deux millions de personnes.

« Une nouvelle ère de responsabilité »

Le journal notait aussi qu’une grande partie du discours pouvait être lue, en creux, comme une critique acérée des deux mandats de George W. Bush: « il a promis une ‘nouvelle ère de responsabilité’, en suggérant que ce qui s’est passé avant lui était irresponsable (…) il a prononcé un acte d’accusation total du passé ».
Quant au Wall Street Journal, il remarque que Barack Obama a « exhorté à l’unité au milieu des ‘tempêtes’ de la guerre et de la récession », titre situé sur son site à quelques centimètres d’un tableau des valeurs de Wall Street montrant que le Dow Jones avait perdu mardi 4% et le Nasdaq près de 6%.
Le China Daily, quotidien officiel chinois en anglais, louait mercredi l’héritage de l’administration Bush en matière de relations sino-américaines, en se posant des questions sur la nature future de ces liens dans l’ère Obama.

Rupture après les années Bush

Mais « vu l’aspiration populaire à la rupture après les années Bush, beaucoup se demandent, ou plutôt, pour être précis, s’inquiètent de savoir si le nouveau président va ignorer les progrès durement accomplis dans les liens bilatéraux », indique-t-il dans un éditorial.
Le quotidien japonais Asahi Shimbun (centre) souligne « l’espoir éclatant » représenté par l’accession de Barack Obama à la présidence. Toutefois, il prévient: « Ce que les gens attendent de lui désormais, au-delà des beaux discours, ce sont des résultats ». « Le monde attend de voir à quoi va ressembler le ‘gouvernement intelligent’ cher à Barack Obama ».
La presse française de mercredi matin souligne l’espoir qu’a fait naître le président Obama, Libération considérant qu’il s’est posé « en président de crise, ouvrant ‘l’ère des responsabilités’ « , dans son discours d’investiture.

« Rebâtissons l’Amérique »

« Rebâtissons l’Amérique » titre en Une Le Figaro en reprenant l’invite lancée par le nouveau locataire de la Maison Blanche à ses concitoyens. Dans un éditorial intitulé « Enfin les difficultés commencent », le quotidien parisien souligne que Barack Obama aura « la lourde tâche d’empêcher le déclin économique des Etats-Unis et l’effondrement de l’économie mondiale ».
A Londres, la plupart des journaux soulignent l’espoir de renouveau, pour ne pas dire de « rupture » avec l’administration Bush.
« Le travail, en faisant les choses différemment, commence maintenant », estimeThe Guardian, tandis que le Financial Times considère que Barack Obama « a fait la démonstration qu’un nouveau leader est né ».
A Sydney, les télévisions ont repris les propos du Premier ministre australien Kevin Rudd, qui a estimé que « Barack Obama est l’espoir en ce moment », en jugeant que la nécessité de reconstruire l’économie américaine était « une grande tâche pour un grand homme ».

21 janvier 2009 Posted by | International | , , , | Laisser un commentaire

Qui a recours aux boucliers humains : Hamas ou Israël ?

 

arton7867-a6c46ans une tentative, ces jours ci, de dévier l’indignation de l’opinion publique pour le massacre de la population civile perpétrée par les bombardements terroristes de l’aviation israélienne, une campagne multimédia clairement planifiée par Tel Aviv martèle de façon obsessive ce refrain : oui, c’est vrai, des femmes et des enfants palestiniens sont tués et martyrisés en masse par les bombes israéliennes (et étasuniennes), avec aussi le recours à des armes interdites par les conventions internationales, mais c’est de la faute de… Hamas, qui se sert de femmes et d’enfants comme boucliers humains.

Or voici ce qu’écrivait sur le « International Herald Tribune » du 22 juin 2006 Haïm Watzman qui avait auparavant milité dans les rangs de l’armée de Tel Aviv :

« Il y a neuf mois, la Cour Suprême d’Israël a interdit à l’armée israélienne d’utiliser des civils (palestiniens) comme bouclier humain lorsqu’elle faisait irruption dans les maisons pour arrêter des combattants palestiniens. La semaine dernière, le quotidien israélien Ha’aretz a rapporté que la conséquence de cette décision a été de placer les civils palestiniens dans une situation de danger plus grave encore : les soldats n’entrent plus dans les maisons pour chercher leurs cibles, l’armée utilise des bulldozers pour abattre les maisons ».

Donc, nous apprenons de source non suspecte que ceux qui utilisent comme boucliers humains les Untermenschen palestiniens sont justement ceux-là même qui prétendent aujourd’hui taxer la résistance de barbare. Quand l’armée de Tel Aviv interrompt cette pratique, ce n’est que pour ensevelir ses victimes plus rapidement et sans distinction.

Et pourtant, si l’on en juge par la campagne multimédia en cours, il n’est pas licite de mettre en doute la vérité officielle, en base de quoi ceux qui ont recours à la pratique des boucliers humains ne peuvent être que les barbares du Hamas, et les Palestiniens, les arabes et les musulmans en général, incapables de comprendre la valeur de la vie humaine.

Comment expliquer le succès de ce stéréotype ? Quelques semaines après le début de l’opération Barberousse, stupéfait par la résistance acharnée rencontrée en Union Soviétique par l’armée hitlérienne, Goebbels, le 11 août 1941, note dans son journal : « Pour les Russes la vie même joue un rôle assez subalterne, elle a moins de valeur qu’une limonade. Ils renoncent, de ce fait, à la vie sans une plainte. C’est ainsi que s’explique en grande partie l’obtuse résistance que les bolcheviks opposent à l’attaque allemande ». Sur les grands moyens d’ « information » italiens et occidentaux Goebbels célèbre ces jours ci son triomphe posthume.

(Pour un plus ample traitement des thèmes référés ici, je renvoie à mon ouvrage : « Il linguaggio dell’Impero », Laterza, 2007 première édition) (« Le langage de l’Empire. Lexique de la domination américaine » traduction en cours, NdT)

Domenico Losurdo
17 janvier 2009

La version originale de cet article sera disponible sur le site de l’auteur : 
http://domenicolosurdo.blogspot.com/
(Traduit de l’italien par Marie-Ange Patrizio)

21 janvier 2009 Posted by | International | , , , , | Laisser un commentaire

La Bolivie expulse l’ambassadeur israélien

 

Président de la bolivie

Président de la bolivie

La Bolivie a décidé d’expulser l’ambassadeur israélien en protestation à l’agression continue contre les palestiniens à Gaza. C’est ce qu’a déclaré le président Evo Morales, mercredi aux media internationaux.

 

  • « Je vous annonce que la Bolivie, face à des faits graves d’atteintes à la vie et à l’humanité, rompt ses relations diplomatiques avec Israël », précise  t-il.
  • Il rejoint par cette mesure le président vénézuélien Hugo Chavez qui avait expulsé l’ambassadeur de l’état hébreu, pour ces crimes contre les palestiniens à Gaza. Chavez avait aussi qualifié l’offensive israélienne, qui a fait jusque là 1000 morts dont 300 enfants et 100 femmes, de génocide.   
  • Il avait également accusé Israël de « planifier le terrorisme d’état » contre le peuple de la Palestine.   
    Trois pays arabes entretiennent des relations diplomatiques complètes avec l’état sioniste, dont l’Egypte, la Jordanie et la Mauritanie. Le gouvernement égyptien qui fait face à une colère populaire pressante pour son rôle dans le génocide, fourni du gaz à Israël et à des prix préférentiels.
  • D’autres pays dont le Maroc, la Tunisie, le Bahreïn, Oman et le Qatar ont des relations économiques avec l’état sioniste et certains d’entre eux ouvrent des bureaux de liaisons israéliens dans leurs capitales.

15 janvier 2009 Posted by | International | , , , , | Laisser un commentaire

Sarkozy s’émeut pour neuf homosexuels sénégalais et non pour mille victimes palestiniennes !

 

Nicolas Sarkozy

Nicolas Sarkozy

L’arrestation de neuf homosexuels sénégalais membres d’une association de lutte contre le Sida au Sénégal, où l’homosexualité est interdite, a suscité l’émotion du président Sarkozy et de sa ministre de la santé Roselyne Bachelot qui dit avoir saisi son collègue des affaires étrangères Bernard Kouchner pour intervenir en leur faveur auprès des autorités sénégalaises.

  •  Cette émotion suscitée par l’arrestation de ces homosexuels au sein du gouvernement français, les pauvres victimes palestiniennes de la barbarie sioniste n’y ont pas eu droit. Le contraire nous aurait étonné.
  •  Leur holocauste n’a même pas suscité de prosternation de la part du gouvernement français qui assiste impassible s’il n’est pas complice à un pogrom et à une purification ethnique systématique de la part d’Israël le pays de la démocratie et des droits de l’homme. Aucune protestation si timide soit-elle n’a été signifiée à l’entité sioniste pour qu’il arrête ses massacres de civils et ses tirs sur les ambulances. Les palestiniens sont-ils des êtres humains ? Ont-il droit à la vie ?
  •  Ce que nous voyons aujourd’hui nous permet d’en douter. Même le président Bush s’est ému pour la mort de sa chatte alors que le massacre à grande échelle de tout un peuple ne lui a pas arraché un mot de compassion ! Vive les droits de l’homme selon la vision occidentale ! Quant à nous, c’est maintenant ou jamais que nous méditons si profondément ce verset du saint Coran : « Les juifs et les chrétiens ne seront satisfaits de toi que lorsque tu suivras leur religion ». A bon entendeur !

 * Journaliste.

15 janvier 2009 Posted by | International | , , , | Laisser un commentaire

Israël menace le Liban

 

Gaza

Gaza

Alors que les combats se poursuivent dans la bande de Gaza, un autre front demeure en éveil. Une nouvelle salve de roquettes tirée depuis le sud du Liban s’est abattue sur le nord d’Israël. Israël a répliqué en tirant plusieurs roquettes.

  • Des roquettes tirées à partir du Liban  se sont abattues ce mercredi dans le nord d’Israël, près de la frontière, sans faire ni dégât ni victime, selon l’armée israélienne.
  • L’armée d’occupation a ensuite Lire la suite

15 janvier 2009 Posted by | International | , , | Laisser un commentaire

Des associations portent plainte contre Israël pour « crimes de guerre » devant la CPI

Près de 90 organisations, essentiellement françaises, vont déposer mercredi devant la Cour pénale internationale (CPI) une plainte pour « crimes de guerre » concernant l’offensive israélienne à Gaza, ont annoncé lundi à Paris les instigateurs de cette démarche.paix_comme_palestine_864746297

  • Après que des centaines de milliers de personnes ont manifesté en France depuis le début de l’offensive israélienne, des associations ont voulu porter la mobilisation « sur le terrain du droit et de la justice pour éviter toute instrumentalisation et tout dérapage », a affirmé Mouloud Aounit, président du Mrap (Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples) lors d’une conférence de presse.
  •  
  •    Une première version de cette plainte, « au nom d’une centaine de mandants » sera déposée dès mercredi devant le procureur de la CPI, « avec la possibilité de la compléter avec d’autre organisations, notamment des ONG et des humanitaires sur le terrain à Gaza », a expliqué Me Gilles Devers, l’avocat lyonnais qui a rédigé le document.
  •  
  •    Pour lui, le « crime de guerre » est caractérisé par le caractère « disproportionné » de l’attaque israélienne, par le nombre de victimes civiles et le fait que des biens civils sont visés.
  •  
  •    Une délégation, comprenant notamment le Mrap, l’Union juive française pour la paix (UJFP), le collectif Résistance Palestine, s’est rendue en fin de journée à l’Elysée pour y déposer une requête au président de la République.
  •  
  •    Elle demande à Nicolas Sarkozy de saisir d’une plainte d’une part le Conseil de sécurité des Nations unies, d’autre part le procureur de la CPI « pour des faits de crimes de guerre commis sur la terre palestinienne, à compter du 27 décembre 2008 », début de l’offensive israélienne.

13 janvier 2009 Posted by | International | , , , | Laisser un commentaire

Bonne année 2009

3153063891_f47bf9c61a

3156235844_0d3f10dbea

719-fogo-fim-do-ano_gr

1 janvier 2009 Posted by | International | , | 5 commentaires